Deux bébés, deux soeurs, deux ans d’écart, un point commun

20131022-163855.jpg

Si on m’avait dit il y a 3 ans qu’en 2013 j’aurais deux petites filles…

Je lis beaucoup de témoignages de femmes en PMA et à chaque fois, j’ai un pincement au coeur, entre tristesse, mélancolie et maintenant bonheur.

Quand j’ai commencé mon parcours, chaque témoignage de succés était une bouffée d’oxygène, un espoir, voire meme une petite chance de plus pour moi (je crois beaucoup à l’aspect psychologique).

En pleine séance de couvage de petite soeur, je repensais à mon parcours de FIV, au regret, voire à la honte que je ressens parfois de ne pouvoir avoir d’enfant naturellement. Je réfléchissais à toute cette médicalisation autour de la conception, qui touche malheureusement de plus en plus de couples.

Cette médicalisation, cette pression hormonale infligée au corps de la femme, c’est juste impressionnant. Après deux FIV je suis toujours « sous le choc » de voir ce que la médecine a pu faire de moi…

Le plus incroyable, c’est se dire que mes puces auront été conçues dans un laboratoire, exactement le même jour. Ce jour là, la médecine a réussis à faire grandir cinq embryons, nos cinq futurs « potentiels » enfants.

C’est se dire aussi qu’on a mis sur pause la croissance de la petite soeur (congélation de l’embryon en terme médical) pendant 2 ans, puis qu’on a décidé d’aller le chercher. Pourquoi lui ? Et pourquoi pas l’un des trois autres restés à Barcelone ?

C’est un petit bout de nous et je ne sais même pas où ils sont… Ou ils m’attendent. J’aimerais trois enfants mais je ne peux m’empêcher de penser aux deux autres qui m’attendront… Je les ai tant voulu, qui suis-je pour décider de leur vie ou non vie ?

4 commentaires

  1. c’est dingue qd tu y penses vraiment ! C’est dingue ce que peut faire la médecine

    1. C’est surtout ce deuxième bébé qui me fait réaliser… J’ai l’impression d’avoir fait un bébé sur commande: un coup de téléphone et un mois après j’étais enceinte… C’est dingue comme tu dis !

  2. C’est fou oui bravo pour ce parcours ! Ce n’est pas évident et quel beau résultat.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :