[J’ai testé] Le Grignoteur pour la diversification alimentaire

grignoteur1Miss Choufleur est nait à Barcelone il y a 4,5 ans. La bas, j’avais découvert les petits grignoteurs au moment de la diversification. C’était apparemment très utilisé en Espagne car je ne l’ai jamais vu en France.

Le principe 

En apparence, le grignoteur ressemble à un petit hochet avec, d’un côté une petite poignée, de l’autre un embout filet où l’on peut insérer un bout de fruit / légume. L’idée est d’initier le bébé aux différents goûts, de manière naturelle et authentique.

Mon expérience

Pour Miss Choufleur, j’avais acheté un modèle avec un filet en tissu. Bien qu’archi fan du concept de « grignoteur », j’ai été déçue du produit. Miss Choufleur avait du mal à le prendre en main. Elle attrapait le morceau directement par le filet et s’en mettait plein les doigts.

J’ai gardé le grignoteur dans un placard et je ne l’ai donc même pas ressorti pour MIss Momie.

Et puis un jour, en allant au rendez-vous de la kiné, j’ai croisé une maman (encore une espagnole, ils sont vraiment à la pointe !) avec son bébé de 4 mois. Il avait un grignoteur parfait, avec un filet rigide en silicone. Le produit se rapproche plus de la tétine, ou de l’anneau de dentition, tout en apportant la dimension « goût » de la diversification.

L’embout rigide permet une meilleure prise en main. J’ai aussi l’impression que le siliconne est bien plus agréable. Miss Avon adore le machouiller et il ne bouge pas !

grignoteur

Usage :

L’idéal est de commencer vers 4 mois, alors que bébé amène spontanément les objets à sa bouche.

Quand Miss Avon a faim et que je veux la faire patienter un peu, parce qu’il es trop tôt, que je suis en plein bain des grandes ou que j’ai juste envie de terminer mon assiette, je dégaine le grignoteur et elle peut se faire les dents de longues minutes dessus. Elle l’adore. Il est petit, ne prend pas de place et donc très pratique à glisser dans le sac. Il possède un bouchon de protection (comme un biberon) ce qui permet de glisser un morceau de fruit avant de partir et de l’y laisser jusqu’au retour.

Je repense aussi à la fameuse époque « quignon de pain »… Aux moments où le seul moyen d’éviter que bébé hurle au restaurant ou ailleurs était de lui donner des quignons de pain..  Miss Choufleur a dû en déguster une bonne centaine ! Désormais, j’ai toujours le grignoteur dans le sac à langer. Hyper pratique, j’y glisse un morceau de ce que j’ai dans mon assiette (un bout de tomate, de légume, de fruit..) et madame est contente pour un bon moment.

grignoteur2

Je n’ai pas l’habitude de recommander des produits de puériculture, je suis plutôt adepte du « simple » (hors poussette où là je me lâche !!). Mais je trouve que cette petite chose méritait à être connue !

Vous le trouverez à 7 euros chez Amazon (je crois même que je l’avais trouvé moins cher).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :